20 mai

Y a-t-il un droit à la paresse ?

Les Journées de l'éloquence

Date mercredi 20 mai 2020
Lieu Amphithéâtre de la Verrière, Cité du livre - 8, rue des Allumettes - Aix-en-Provence
Horaires De 10:00 à 12:30
Organisateur L'Atelier de la langue française
Conférenciers
  • Éric Fiat
  • Georges Vigarello
  • Hugo Pinatel

Y a-t-il un droit à la paresse ?

Voici la matrice de nos péchés, cette matriarche indolente et féconde, notre inspiratrice pour le pire : la paresse. Aux fainéants, aux désœuvrés, aux inactifs, on attribue en effet toutes les tares, on reproche tous les crimes : quand ce n’est pas Dieu qu’ils foulent aux pieds à force d’ennui et d’indifférence, c’est la société tout entière qu’ils outragent, qu’ils menacent, qu’ils sapent par leur inutilité ; quand ils n’ont pas l’esprit stérile, ils sont la proie de rêveries stupides, voire sinistres. Bref, ce sont de dangereux, d’intolérables parasites.
Seulement voilà : devant tant d’accusations, le paresseux se rebiffe. Futile, vain, irresponsable, lui ? Surement pas. Du fond de son canapé ou de son lit, il applique une authentique philosophie, il s’affirme comme sujet politique. La volonté de ne pas en ficher une s’avère alors subversive.
Critique virulente de la morale bourgeoise et de la marchandisation du travail, la paresse devient une aspiration à la liberté et au mieux vivre. Un élan d’émancipation à l’actualité brûlante.

GRATUIT, SANS RÉSERVATION

Nous sommes au regret de vous annoncer que le festival des Journées de l’éloquence 2020 est annulé et que cet événement ne pourra donc pas avoir lieu. Pour suivre l’évolution de notre programmation inscrivez-vous à notre lettre d’information !

Éric Fiat

Professeur à l’université Gustave-Eiffel où il enseigne la philosophie et l’éthique médicale appliquée, il consacre ses recherches à la fragilité humaine dans sa dimension corporelle. Il a publié dernièrement « Ode à la fatigue » (Éd. de l’Observatoire, 2018) et « Le Devenir de l’intériorité… à l’ère des nouvelles technologies » (Le Bord de l’eau, 2018).

Georges Vigarello

Directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales. Spécialiste de l’histoire de l’hygiène et des représentations du corps, il a dirigé avec Alain Corbin et Jean-Jacques Courtine une « Histoire du corps » (Seuil, 2005-2006), une « Histoire de la virilité » (Seuil, 2011) et une « Histoire des émotions » (Seuil, 2016-2017).

Hugo Pinatel

Modérateur. Hugo Pinatel est directeur de la programmation culturelle de L’Atelier de la langue française. Il est aussi auteur et a notamment écrit et mis en scène « Sade, le génie du mal », une lecture dédiée au marquis de Sade et à sa postérité littéraire, et « Poésie et Résistance », lecture relatant l’épopée des poètes de la Résistance.