Partager

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email

Etienne Michel et les sept péchés capitaux

« J’ai toujours été fasciné par l’imagerie catholique et par la symbolique. Les péchés capitaux sont pour moi le parfait prétexte pour s’interroger sur l’évolution de la violence dans le temps. C’est pourquoi les textes que j’ai choisi de mettre en scène durant le festival des Journées de l’éloquence vont du Moyen Âge au XXe siècle.

Plutôt que d’envisager le péché de façon isolée, j’ai souhaité travailler sur le mythe de la Chute et de la Rédemption et sur les figures qui synthétisent le péché, comme le Diable ou la sorcière.

Pourquoi et comment les péchés capitaux ont-ils perduré dans notre conscience collective jusqu’à aujourd’hui ? Que disent-ils de nous ? J’ai articulé les scènes comme le voyage de Dante et Virgile à travers l’Enfer, une œuvre grandiose, pour ne pas dire “capitale”.

Les sept péchés capitaux sont autant d’occasions de faire face à nos pulsions, de réveiller notre désobéissance, notre goût de la provocation, mais aussi notre désir d’élévation. Derrière chaque péché se cache l’éternel combat humain entre le désir et le devoir. »

Étienne Michel, metteur en scène invité 2020

Étienne Michel
Formé au théâtre des Ateliers à Aix-en-Provence en 2010 et au conservatoire du Grand Avignon en 2013, Étienne Michel monte la compagnie Hesperos, destinée à jouer ses créations. Depuis 2015, Étienne Michel crée une suite de monologues portant sur les grandes figures féminines contemporaines telles que Jackie Kennedy, Marilyn Monroe ou encore Patti Smith. En 2016, sa création Kali-Blake reçoit le prix de la mise en scène au festival « Les Floréales théâtrales » à Paris. Il crée Tonnerre en 2017 pour le théâtre de Ménilmontant (Paris).

etienne michel

Partager

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email